Participation citoyenne

Welcome!

This community is for professionals and enthusiasts of our products and services.
Share and discuss the best content and new marketing ideas, build your professional profile and become a better marketer together.

0

“Limitation des mandats en Afrique : quels rôles pour la société civile ?”

Avatar
MOOC AfricTivistes

Face au fléau des mandats de trop qui ralentit l’élan de la démocratie et l’essor de la bonne gouvernance sur le continent, la prise de conscience des populations devient une alternative. Or la tenue régulière d’élections transparentes, libres et justes est l’un des engagements phares des Etats partie à la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la Gouvernance (CADEG). L’alternance au sommet de l’Etat demeure l’un des attributs de la démocratie et une garantie contre toute forme de prévarication.

C’est pour cela que la limitation des mandats présidentiels est un enjeu qui mobilise plusieurs organisations non gouvernementales sur le continent. Le rôle de la société civile s’avère donc primordial. Toutefois, il faudrait encore préciser le cadre dans lequel cette mobilisation doit se situer et définir les éléments constitutifs de la limitation des mandats.

Avant le webinaire qui se tiendra dans quelques heures sur le sujet, que pensez-vous de cette thématique actuelle qui mobilise au-delà des organisations de la société civile tous les citoyens africains ?

2Commentaires
Avatar
Annuler
Avatar
Junior Cissé
-

Entre 2020 et 2022, six coups d’État ont été commis en l’espace de dix-sept (17) mois en Afrique. Deux sont intervenus au Mali, un au Tchad, un en Guinée, un au Soudan et le dernier en date s’est opéré au Burkina Faso au début de l’année 2022.
Les prises anticonstitutionnelles de pouvoir sont condamnées le plus souvent par les organisations régionales, continentales ou internationales.

Quant aux mandats présidentiels de trop, ils sont également des sources d’instabilité et de menaces sécuritaires dans nos pays. Toutefois, force est de constater qu'ils font pas l’objet de sanctions aussi fortes que lorsqu’il s’agit des coup d’Etat .

Avatar
Amadou Sanda Dan Tani
-

L'Afrique souffre encore de l'envie nocive de certains dirigeants qui malgré tout le dispositif institutionnel et juridique décident de s'éterniser au pouvoir...Cet état de fait a justifié l'intervention des militaires dans le champ politique à travers des coups d'Etats.. Ces agissements de part et d'autre continuent d'accentuer la vulnérabilité des communautés déjà meurtries par une mauvaise gouvernance. Face à cette situation, la société civile est un espace approprié pour renverser la vapeur..La société civile a désormais la lourde tâche d'éveiller la conscience sociale des populations et surtout de renforcer leur participation lorsqu'il s'agit de faire barrage à tout projet obscène de maintien au pouvoir.