La Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (CADEG) constitue la réalisation de la volonté des États africains d’ériger la démocratie en modèle de développement en s’engageant pour sa promotion ainsi que de celle du principe de l’État de droit et des droits de l’Homme. Adoptée le 30 janvier 2007 à Addis-Abeba (Éthiopie), la CADEG apparaît comme l’instrument soutenant le cadre politique propre au continent. Avant l’adoption de la charte, les tentatives de promotion de la démocratie prenaient souvent la forme de «clauses de garantie de la démocratie» suivant les traités et conventions . L’adoption de la Charte a ouvert une perspective nouvelle.

Depuis l’entrée en vigueur de la CADEG en 2012, il a été constaté une nette croissance du cadre politique et institutionnel de l’Union Africaine (UA) pour le renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance. Pour autant, les Etats membres de l’UA sont toujours confrontés à divers obstacles. La traduction en droit interne de cette Charte, qui est le principal instrument normatif de l’institution continentale, rencontre toujours des réticences.

Face à ces résistances, la prise de conscience des populations devient une alternative. Cette démarche consiste à soutenir le plaidoyer pour la mise en application de la CADEG dans les États membres. En ce sens, le Charter Project Africa (CPA) a été initié pour soutenir l’engagement de la société civile africaine en collaboration avec l’Architecture africaine de gouvernance.(AGA).

AfricTivistes développe pour le compte du Charter Project Africa un programme d'enseignement à distance ouvert et massivement accessible sur les thématiques de la démocratie, de la bonne gouvernance et des élections. Cette activité importante du projet sera un cadre ouvert de renforcement de connaissances et d'apprentissage sur l'engagement citoyen, la démocratie participative, les élections, la transparence, l'accès à l'information et la bonne gouvernance sur le continent et au-delà.

Le développement d’un programme d’enseignement à distance contribue à faire connaître la Charte africaine pour la démocratie, les élections et la bonne gouvernance aux populations, en général, et aux cibles spécifiques (militants citoyens, jeunes issus des organisations communautaires de base (OCB) membres des OSC, blogueurs, web activistes, acteurs professionnels des médias... ), en particulier.

Le programme donne accès à plusieurs cours en ligne, mais aussi à différents contenus pédagogiques interactifs et variés (vidéos, quizz, FAQ et Forum), qui permettent aux parties prenantes de mieux cerner la CADEG. Ainsi que le rôle et le fonctionnement de l’Architecture africaine de gouvernance. 

Le programme d'enseignement à distance a pour objectif de fournir des contenus pédagogiques et didactiques sur la démocratie, la bonne gouvernance et les élections en Afrique. Il constitue une réponse à une demande de plus en plus forte de maîtrise des notions suscitées. 

Le MOOC “ Démocratie, Élections et Gouvernance en Afrique” vise à pallier le déficit d’informations, les difficultés d’accès aux contenus institutionnels et les biais de  traitement des médias. Ainsi, le programme cible les jeunes, les  acteurs de la société civile, des acteurs et professionnels des médias, des responsables de l’administration publique (centrale ou locale). 

Un  forum des apprenants du MOOC servira de plateforme pour instaurer un réseau composé de profils variés autour des principes directeurs de la CADEG. 

Le programme d’enseignement à distance “Démocratie, Élections et Gouvernance en Afrique” est mis en œuvre par AfricTivistes dans le cadre du Charter Project Africa. Ces cours en ligne sont dispensés aux bénéficiaires en étroite conformité avec les objectifs de la CADEG et du projet. 


Inscrivez-vous pour accéder aux contenus pédagogiques du Mooc DEG.

Rejoignez la première cohorte

Équipe projet Mooc.AfricTivistes.org

Cheikh Fall

Président AfricTivistes et Chef de Projet Charter Project Africa. 

Maurice Thantan

Chargé de projet AfricTivistes et responsable production scientifique Charter Project Africa.

Abdou Aziz Cissé Junior

Assistant de Programmes AfricTivistes et Chargé de communication et du plaidoyer Charter Project Africa.

Aisha Dabo

Coordonnatrice des programmes AfricTivistes et coordonnatrice des activités Charter Project Africa.